IMG_20170426_214238_605

Une herbe a beaucoup de pouvoir, elle peut vous faire voyager, vous transporter à travers le temps et l'espace. Tous les sens permettent alors à votre esprit de faire de fabuleux voyages.

Parfois cette ballade est imaginaire comme mon bouquet hebdomadaire de coriandre qui me transporte dans une Asie que je m'invente.Parfois, c'est le parfum du thym qui me fait revivre le maquis Corse de mon enfance, je l'imagine alors mêlé à l'immortelle et à l'odeur des plantes grasses, ces odeurs qui nous explosaient au nez dés les premiers virages à la sortie de Bastia.Parfois encore, la simple vue de tiges de fenouil le long des routes me fait sentir les poissons péchés par papa et cuisinés par maman dans le four à pain provençal, celui qui aurait du être démoli car il dénature le puits mais qui a trouvé grâce aux papilles de toutes la famille! Mais parfois, c'est une herbe toute simple, terriblement commune, qui presque par enchantement vous transporte par son goût et son odeur loin dans des souvenirs que vous ne pensiez pas avoir garder.

 

Je suis dans la cuisine, avenue du Château, je ne suis pas bien vielle, mais j'ai eu le droit de passer 3 jours seule chez eux.

...

Ils nous faisaient courir Paris, arpenter le Louvre, baver d'envie à la Samaritaine, rigoler devant Guignole au jardin du Luxembourg ou encore se sentir majestueuse en déjeunant au Georges de Beaubourg.Ils avaient compris que dans une fratrie, il est important de se sentir unique; alors ils nous prenaient, tour à tour, pour des vacances de petits parisiens.Ils aimaient aussi partager le quotidien avec nous, la gymnastique matinal à 8h30, la "fantaisie-impromptu" ou la "nocturne" de Chopin au café, et les heures en cuisine.

...

Je suis dans la cuisine, avenue du Château, France musique grésille sur son transistor, elle sifflote comme elle le fait toujours, même si "ce n'est pas très élégant pour une fille". En dessert, elle nous a fait sa fameuse tarte au fraise, je tourne la salade dans son essoreuse en plastique rouge, elle a fait cette sauce avec la mayonnaise que j'aime tant.  Sur la table en formica son bouquet de persil, que dis-je SES bouquets de persil: le frisé pour les pommes de terre sautées et le plat pour ma batavia à la mayonnaise.L'odeur est là, ancrée pour toujours dans mes narines, ce toucher légèrement râpeux, et ce goût.... si puissant et pourtant si commun!

 

J'ai 32ans, je suis dans ma cuisine et je viens de porter à ma bouche une feuille de persil plat pour la première fois depuis très longtemps   .

Chopin, Fantaisie Impromptu

 

Grand-Maman, je sais que nous ne sommes plus là pour toi, mais je mesure chaque jour un peu plus comme vous l'étes en moi.

***