D'après ‪#‎lemonde‬ et les réseaux sociaux,je fais partie des psychopathes culpabilisantes qui courent après une image du bonheur irréelle et dangereuse pour les femmes, évinçant les hommes et nocives pour l'évolution de nos enfants.


Alors juste un mot: Merde ! 


Si vous n'êtes pas capable de ne pas jalouser autrui, de ne pas comprendre le phénomène Amélie Poulain de notre génération qui essaye coûte que coûte d enjoliver le quotidien dans un monde de plus en plus noir et obscur, de ne pas faire la différence entre la création de ces propres images d'Épinal et la réalité, tant pis pour vous! A oui,une dernière chose, au lieu de critiquer,soyez maître de votre vie, ne venez pas nous voir !

Afficher l'image d'origine

 
Car oui je me suis sentie visée par l'article et les critiques, même si je suis moins aboutie que les comptes insta/blog cités.
Mais vraiment, je ne vois pas pourquoi je devrais avoir honte d aimer être une maman qui fait des gâteaux, des anniversaires qui font pétiller les yeux et de dégainer mon téléphone-photo.
Je sais très bien ce qu'est la réalité de ma vie, merci de vous en inquiéter.
Quant au problème identitaire, les gens ont cas arrêter de vouloir être autrement que ce qu'ils sont ! na !
 Un peu de bienveillance envers soi même fera du bien à tout le monde.
 Bon j'arrête de pourrir mon propre blog et je retourne à l'alignement des cousins du lit de mon fils, il se doit être présentable, même quand il dort  ;-)