Un best seller, on l'a vu et entendu partout, et comme vous connaissez mon addiction à l'ordre et au rangement, j'ai voulu regardé:

lamagiedurangement1

Il y a 3 axes: désencombrement/rangement/minimalisme mais à la japonaise donc respect de l'objet, sentiment et épurée.

Tout n'est pas adaptable à l'occidental mais il vaut le détour, d'ailleurs beaucoup disent que ça a été un électrochoc pour reprendre leur vie en main ou changé de vie ( bien que selon moi, j'ai divorcé à la suite de la konmarisation de ma vie ne soit pas forcément hyper vendeur ;-)

J'ai toujours eu besoin de ranger, chaque chose à sa place et une place pour chaque chose !

 Marie Kondo part d'un postulat de base simple mais visiblement pas évident: 

nous apprenons à peu près tout dans la vie, mais pas à ranger ! Lacunes à combler, car visiblement ce n'est pas si naturel.

Sa méthode est différente des autres car elle est très global, ce n'est pas un recueil de truc et astuce mais une prise de conscience.

 

Elle préconise de trier par catégorie, tous les vêtements d'un coup (du manteau à la cave, à votre robe de marié, en passant par les maillot et les vêtements au sale), de les mettre en tas (et de bien visualiser l'etendu des dégâts), de faire 3 tas à donner (vendre), à jeter et à garder. Puis de plier à la verticale.

kondo1 kondo3 kondo2

(photo d'une amie que j'ai contaminé)

merci Dom ! 

Pour trier elle vous demande de prendre (toucher) chaque chose et de voir s'il vous procure du bonheur; bon en français "non zen" cela donne : tu l'aimes beaucoup ou pas.

1er limite: ma tenue de sport ne me procure aucun bonheur, sort 1 fois par an, mais est nécessaire. Je serais bien embeter de ne pas l'avoir les rares fois où j'en ai besoin.

Tout mettre en tas permet aussi de : cette veste je l'aime d'amour, mais en fait j'aime son souvenir car elle bouloche et est importable ...

Pour le rangement, vous trouverez ici différente technique et bien que très séptique, c'est un réel gain de place, c'est plus visuel, ne se case pas la figure quand vous l'attraper, bref validé ( mais nécessite encore d'y penser quand je plie mon linge, non instinctif encore).

 

Elle vous donne aussi un ordre des choses à faire des plus impersonnel au plus sentimental ( photo, souvenir ...). Pour les vêtements cela vous semble logique mais elle vous demande de tout faire par catégorie et non pièce par pièce, donc d'aller chercher tooooous les stylos, de les trier et de les ranger ensemble, de même pour les divers bac à bazar de chaque pièce et autre vide poche. Donc rien n'y échappe dans la maison!

kondo5

(cuisine de la contaminée)

2eme limite: j'ai bien rangé tous les stylos ensemble, donc plus de stylos qui traîne dans l'entrée, ou dans le tiroir de la cuisine pour les sachets de congélation ou autre ( ce qui même gène pas du tout puisque j'oubliais toujours où ils étaient), mais j'ai laissé des pots à crayon sur chaque bureau des 5 membre de la famille ;-)

Elle vous parle aussi de respecter vos affaires et d'en prendre soin pour une meilleurs durée de vie, c'est vrai je n'y avais jamais pensé mais laisser mon collant neuf sur sa cartonnette détend la fibre et donc l'abime.

3eme limite: je ne remercie pas mes vêtements, comme ellele préconise, de m'avoir protéger avant de les ranger, ni ne les sort prendre la lumière .

Sa technique du tas est aussi très efficace pour montrer que l'on a trop de vêtement, trop de livre non lu ou encore trop de réserve de boite de mouchoir ...

Nous ne sommes plus en temps de guerre ( enfin ...) faire des stocks n'est plus utile et pas économique.

 kondo4

( toujours photo de ma copine)

Elle déculpabilise aussi sur le fait de ne pas garder car c'était un cadeau,   la personne a voulu nous apporté du plaisir, pas un problème de stock de ce que l'on utilise pas, on gardera le souvenir de la joie de recevoir, mais on enlève le soucis de stockage.

Et elle enlève aussi la catégorie des " au cas où", qui signifie jamais les 3/4 du temps.

 

Après avoir vider et ranger la maison, se pose forcément la question du minimalisme.

Qu'est ce que le minimalisme: avoir pile ce dont on a besoin, et ne pas surconsommer.

 

Là aussi des limites avec mon mode de vie, pour le stock, non je n'ai pas besoin de 6 jeux de serviette de bain en plus, mais si comme moi votre famille et vos amis sont loin, quand vous les recevez, il vous faudra plus qu'un jeu de couvert par personne du foyer.

donc il faut penser à votre mode de vie, nombre de lessive, machine, nombre de personne reçu, saisonnalité ...

Et oui les enfants n'ont pas besoin de 50 boites de playmo, mais personne ne vous impose dans avoir uniquement 2, même si les enfants savent jouer avec 3 bouts de bois.

Et puis bien sur, il y a la notion de plaisir, non mes enfants n'ont pas besoin d'un nouveau trio, mais si cela me fait vraiment plaisir, et qu'il n'en ont pas 50 , bon sens est tu là? ....

 

Le point noir du "minimalisme" est la passion, le dada, le hobbit.

Autant je conçois d'avoir un nombre de plat limité dans la cuisine, autant il est dur de se limiter dans les loisirs créatifs; mais un trie est toujours possible, les goûts changent, les enfants grandissent, il faut se poser honnêtement la question d'une utilité sous 2 ans ( surtout quand on déménage souvent).

Au cours de ce trie, j'ai un peu vendu, et beaucoup donné, la seul condition que les objets disparaissent vite, pas de pièce stock bazar et pas de tergiversation.

 

Et dernier point mais non des moindres, désencombrer c'est bien, mais pas une fin en soi, donc il ne faut pas ré encombrer,

ce n'est qu'un point de départ pour consommer différemment , pour un nouveau depart!

J'ai konmairisé la maison en février/mars, depuis c'est assez bien tenue, et surtout cela m'a permis, et c'est un grand pas, de me détendre sur le matériel, de moins désirer, et d'etre moins psychorigide sur l'utilisation.

 

Alors, envie de rangement !

 

 

 

Merci Domi pour toutes les photos ;-)